Articles de Blog

RHViews #4 - Noémie Sichel-Dulong, Global Talent Acquisition Director chez Doctolib

11/1/2022

"Nous avons interviewé Noémie Sichel-Dulong, Global Talent Acquisition Director chez Doctolib. Doctolib est une entreprise en hyper-croissance et leader de la e-santé en Europe, elle joue un rôle majeur dans la gestion de la pandémie de la Covid 19. Nous allons vous décrire comment la fonction recrutement s’est adaptée à ces nouveaux enjeux."

Hello Noémie, est-ce que vous pouvez vous présenter et présenter votre parcours ?

Bonjour, je m'appelle Noémie, j'ai passé ces 20 dernières années en Ressources Humaines d’abord sur des jobs généralistes et talent development, puis je me suis spécialisée en recrutement, principalement dans des boîtes Tech sur des scopes internationaux. J’ai régulièrement eu pour mission de mettre en place des organisations Talent Acquisition : créer une équipe, bâtir la stratégie de recrutement et créer des partenariats avec le business.

Vous avez travaillé dans plusieurs secteurs différents, qu'est-ce qui vous a attiré vers Doctolib ?

Chez Doctolib, nous avons des ambitions de recrutement très élevées. Travailler au sein d'une fonction qui est un des premiers leviers de croissance de l’entreprise est particulièrement motivant. Cela porte la fonction à un niveau stratégique et d'exposition qui permet de jouer un rôle essentiel de conseil auprès du business.

De plus, je suis utilisatrice de Doctolib depuis 7 ans maintenant. Je crois très fort en la mission de Doctolib : améliorer le quotidien des professionnels de santé, faciliter l'accès aux soins, ce sont des raisons d’être engageantes et qui apportent du sens à notre quotidien. Ce sont aussi des éléments forts de notre marque, sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour attirer les candidats.


Vous êtes arrivée il y a un an pendant la crise du covid où Doctolib a joué un rôle majeur dans la téléconsultation et la prise de rendez-vous dans les centres de vaccination, comment cela à impacté votre stratégie de recrutement ?

Il y a eu plusieurs phases durant cette crise sanitaire.

La première phase correspond au premier confinement, il a coïncidé avec la gratuité de la téléconsultation médicale. Il a fallu mettre à disposition cette fonctionnalité à tous les médecins qui le souhaitaient. Nous avons adapté notre process d’onboarding des médecins afin de le réaliser à distance. Face à cette hausse de la demande, nous avons augmenté significativement les équipes qui travaillent en direct avec les professionnels de santé.

De plus, comme toutes les entreprises, nous avons adapté nos process de recrutement et de formation au distanciel.

La seconde phase a été celle de la vaccination. De la même façon, nous avons créé de nouveaux rôles au sein de l'entreprise afin de répondre aux exigences gouvernementales françaises et allemandes. Apprendre à équiper des centres de vaccination de façon très large et très rapide a été un vrai challenge mais surtout un succès. 

Cela requiert une force de frappe plus importante. Nous avons recruté et formé trois fois plus de personnes qu’initialement prévu pour ces profils en particulier.

Comment a-t-on fait ? Nous avons renforcé nos équipes recrutement, industrialisé davantage certains process pour répondre à l’exigence du volume. La mise en place d’assessment centers permettant d’évaluer et recruter plusieurs candidats en une demi-journée est un bon exemple d’adaptation. Avec comme principaux bénéfices, la richesse d’un débrief collectif des candidatures avec les managers et la rapidité du process, dans un contexte de très forte concurrence. 

Nous avons recruté 1000 personnes en 2021. Cette année, nous prévoyons de recruter environ 1000 personnes pour atteindre 3000 collaborateurs fin 2022.



Comment a évolué l'équipe de recrutement face à cette phase de croissance des équipes ?

Lorsque je suis arrivée en juin 2020, nous étions 45 en recrutement en France et en Allemagne. Aujourd'hui, nous sommes 95 et sur trois pays avec l'expansion en Italie.

Parmi les 50 personnes qui ont rejoint l’équipe, il y a des recruteurs mais aussi des coordinateurs et des sourceurs ainsi qu’une équipe dédiée à l’excellence de notre fonction : formation des recruteurs et des managers, définition et amélioration des process. 

L'équipe Talent Acquisition Excellence est probablement celle dont j'ai toujours rêvé. L’objectif de l’équipe est de maximiser la performance des recruteurs et des interviewers en leur permettant d'être plus experts, plus efficaces, bénéficiant des meilleurs process et des outils les plus adaptés. L’idée est d’atteindre nos objectifs opérationnels ambitieux de la meilleure des manières et de façon cohérente dans nos trois pays.

Je suis à la fois très fière et très reconnaissante de continuer à faire grandir cette équipe. 

Quel est le projet le plus marquant sur lequel vous avez travaillé chez Doctolib ?

Le lancement de l’Italie a commencé en décembre 2020. La première personne embauchée en Italie est la responsable du recrutement. C'est un signe très fort de l'importance de notre fonction. Nous avons été partie prenante dans la création de ce nouveau bureau, en influençant par exemple le type de fonction à recruter, le timing, le temps nécessaire pour former les équipes.

Nous avons également offert l’opportunité à l’une des managers de l’équipe Talent Acquisition en France de passer 4 mois en Italie. Son rôle a été d'insuffler la culture et l’identité recrutement qui nous caractérisent chez Doctolib et de s'assurer que nos process soient bien implémentés.


Et pour finir, quel est le conseil le plus précieux que vous pouvez donner à un candidat qui veut postuler chez Doctolib ?

La curiosité, la capacité d'apprentissage, l’humilité sont probablement les critères communs à tous les postes, quelles que soient la fonction ou la séniorité. C'est ce qui fera la différence chez les candidats.

Personnellement, j'ai 25 ans de carrière, c'est ma 10ème entreprise et je n'ai jamais autant appris que depuis que je suis chez Doctolib.

On dit chez Doctolib que nous avons envie de créer une équipe d'entrepreneurs. À titre individuel, cela veut dire qu'il faut oser prendre des risques et tenter de faire les choses différemment, être ambitieux et audacieux

Merci Noémie pour cet échange !

Eugénie Belland

Obtenir une démo

Merci, notre équipe va vous recontacter dans les plus brefs délais !
Oops! Petit soucis.