Articles de Blog

RHViews #7 - Bassirou Talla, Responsable Recrutement chez Withings

24/2/2022

Pouvez-vous vous présenter et présenter votre parcours ?

Je m’appelle Bassirou Talla, tout le monde m’appelle Bass. Je sais depuis mon adolescence que j'aimerais travailler dans le monde du recrutement. J'ai donc adapté mon parcours académique pour cela. J'ai réalisé un DUT en gestion des entreprises et administration puis une école de commerce avec une spécialisation RH.

J'ai ensuite travaillé pendant quatre ans en cabinet de recrutement, notamment chez Mickael page en Belgique. Cette période de formation dans les cabinets était très bénéfique pour moi, l'objectif était d'acquérir des compétences commerciales solides.

Je suis revenue ensuite en France et j'ai rejoint Withings en décembre 2013, sur un poste de recruteur en CDD. À ce moment-là, il y avait 75 employés à travers le monde, le DRH venait d’arriver depuis quelques mois. Ce CDD s’est ensuite transformé en CDI et je suis restée ensuite quatre ans chez Withings.

J’ai connu le rachat par Nokia, en 2017, j’ai alors quitté Nokia. J’ai eu deux expériences en tant que DRH, je suis ensuite revenue chez Withings en septembre dernier en tant que responsable recrutement.

Qu'est-ce qui vous a amené chez Withings/ fait revenir chez Withings ?

Je ne considère pas avoir quitté Withings mais d'avoir quitté Nokia.

C’était très intéressant d’un point de vue RH de vivre l’intégration d’une startup française qui s’intègre à un grand groupe finlandais. Que ce soit en termes de structure et de process, comment on fait pour aligner deux entreprises qui sont assez éloignées l’une de l’autre à l’origine.

Je me suis rapidement rendu compte que la lourdeur des process et des outils Nokia qui nous avait imposé, cela me gênait dans mon quotidien et dans les recrutements. De plus, j’avais des directives qui venaient de Finlande, d’autres qui venaient de Californie que je ne comprenais pas forcément.

Neuf mois après le rachat j’ai décidé de partir, car je ne me sentais pas vraiment alaise dans la manière de faire Nokia. C’était finalement un sentiment qui était assez général puisque, le partenariat entre Withings et Nokia n'a finalement pas duré et Eric Karel à racheter la structure derrière.

Je voulais aussi découvrir autre chose et prendre en expérience et gagner en expertise sur des sujets plus larges que du recrutement pur.

Quand je quitte Withins/Nokia nous sommes environs 350 à travers le monde. La société à donc bien grandie depuis mon arrivée. Pendant très longtemps j’ai été le seul recruteur, j’ai donc établi un lien affectif très important avec l’immense majorité des employés que j’avais personnellement recrutés.

Ce qui a fait que je suis revenu, c'est un attachement à l’entreprise intacte et un lien fort avec mes collaborateurs. Mon rôle dans l'entreprise a pu évoluer grâce à l'expérience que j'avais acquise en deux ans. Je suis revenue pour gérer la fonction recrutement dans son ensemble et manager 2 recruteurs.

Quel est le projet le plus marquant sur lequel vous avez travaillé chez Withings ?

Au départ Withings vend des objets connectés dédiés au bienêtre. À la suite du rachat, il y a un changement qui s’est effectué vers des produits orientés santé. La nuance est importante parce que le faire de faire des dispositifs médicaux à un impact très important sur les métiers qu’on va devoir recruter et les équipes en place.

Le projet le plus marquant est le recrutement de notre Chieff medical officer. D'une part par sa complexité : c'est un recrutement international, le process a duré 9 mois, il y a eu une quinzaine d'interlocuteurs avec une vingtaine d'entretiens. D'autre part par l'attente qu'il avait : c'est le premier projet dont on m'a parlé quand je suis revenu, cela faisait déjà un an qu'il cherchait quelqu'un. De plus c'est une personne qui sera très haut en termes de hiérarchie dans la société. La personne s’engage sur du long terme sur un scope ou il y a beaucoup à développer.

Mais les projets donc je suis le plus fière, c'est les recrutements des personnes que j’ai pu faire en tant que contributeur individuel qui entre temps ont progressé au sein de la société, qui ont aujourd’hui des rôles de management, de directeur, ou même de CEo d’autre société que possède Eric Karel. De voir cette évolution, je trouve ça très gratifiant.

Quelles sont pour vous les évolutions majeurs RH des 5-10 dernières années ?

Eugénie Belland

Obtenir une démo

Merci, notre équipe va vous recontacter dans les plus brefs délais !
Oops! Petit soucis.